Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Experts en : Épidémiologie environnementale

Bouchard, Maryse

BOUCHARD, Maryse

Professeure agrégée

Mes recherches portent sur les effets néfastes de l’exposition à des contaminants environnementaux sur la santé humaine. Je vise à identifier et quantifier les effets associés à l’exposition aux substances toxiques sur la santé des populations. Au moyen d’études épidémiologiques j'examine de quelle façon ces contaminants peuvent avoir un effet néfaste sur la santé, notamment, le système nerveux et les systèmes endocriniens. Mes travaux ont aidé à la compréhension des effets de plusieurs polluants, dont les pesticides, le manganèse et les BPC.

Lire plus…

Profil complet

Carabali, Mabel

CARABALI, Mabel

Professeure adjointe

Dr Carabali privilégie les méthodes rigoureuses appliquées aux questions qui ont du sens pour la société. Compte tenu de l'importance de mesures précises lors de l'étude de la présence et de l'effet des disparités, ses recherches actuelles sur les inégalités raciales et socioéconomiques comprennent : 

  1. L'évaluation de l'effet de la sous-déclaration et de la classification erronée du résultat, des expositions socioéconomiques et des groupes raciaux et ethniques dans maladies infectieuses; 
  2. L'expansion des méthodes statistiques pour l'étude et la compréhension de l'intersectionnalité dans différents résultats de santé ; et 
  3. L'intégration de méthodes qualitatives/mixtes dans l'analyse empirique des effets intersectionnels du racisme et de la discrimination. 

Ses projets de recherche actuels comprennent l'analyse des disparités ethniques et socio-économiques dans les arboviroses et COVID-19 dans la région des Amériques ; l'analyse des déterminants sociaux et de la COVID-19 -y compris le statut d'immigration- à l'aide de données canadiennes ; et les inégalités raciales et la distribution spatio-temporelle des rencontres policières mortelles aux États-Unis

Lire plus…

Profil complet

Ho, Ying Tung Vikki

HO, Ying Tung Vikki

Professeure sous octroi adjointe

Mes domaines de recherche portent sur le rôle des facteurs environnementaux dans l’étiologie du cancer et le pronostic du cancer. Plus précisément, j’étudie les expositions environnementales coutumières qui peuvent être modifiées afin de prévenir l’apparition du cancer.  Pour ce, mes sources d’informations sont les diètes alimentaires (amines aromatiques hétérocycliques (AHA), et hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)), les habitudes de vie et les occupations professionnelles (pesticides, gaz d’échappement des moteurs à essence et talc). Conjointement, ma recherche examine le rôle possible des habitudes de vie et facteurs comportementaux, comme l’activité physique et l’exposition à la vitamine D, dans la prévention du cancer et l’amélioration du pronostic des patients après un diagnostic de cancer. Mes champs d’intérêt du cancer comprennent le côlon, les poumons, les ovaires et le cerveau. Mon programme de recherche, organisé en trois thèmes et objectifs, leurs sont tous reliés:

Thème 1: Identification et caractérisation des habitudes de vie et facteurs environnementaux modifiables dans l’étiologie du cancer 

Objectif : Étudier le rôle des habitudes de vie et facteurs environnementaux sur le risque de développer un cancer, dans le but ultime d’informer sur des stratégies futures de prévention du cancer

Thème 2: Emploie d’une approche épidémiologique moléculaire pour étudier la relation entre les habitudes de vie et facteurs environnementaux, et de l’étiologie du cancer 

Objectif : Compléter le thème #1, tout en informant sur les mécanismes sous-jacents de la cancérogenèse grâce à l’utilisation de biomarqueurs d’exposition et d’indicateurs de résultats intermédiaires. De plus, identifier les sous-populations génétiquement susceptibles en examinant les interactions gène-environnement

Thème 3 : Examen du rôle des habitudes de vie et facteurs environnementaux modifiables en rapport au pronostic du cancer

Objectif : Apporter des connaissances sur le rôle des facteurs modifiables dans le pronostic du cancer, afin d’ultimement, permettre aux patients atteints du cancer de prendre en charge leur santé et d’améliorer leur pronostic par le maintien ou l’adoption d’habitudes de vie saines

En plus de ces domaines de recherche, je procède également à l’évaluation de la qualité des diètes parmi les participants de la cohorte CARTaGENE, ainsi qu’à la détermination des prédicteurs de niveaux de vitamine D sérique pour des femmes en santé à Montréal. Ces deux projets contribuent à mon intérêt pour le développement et l’application d’outils méthodologiques afin d’améliorer les évaluations d’expositions dans les études épidémiologiques.

Lire plus…

Profil complet

Kaiser, David

KAISER, David

Professeur adjoint de clinique

Je suis médecin spécialiste en Santé publique et médecine préventive à la Direction régionale de santé publique de Montréal. Je travaille sur différents dossiers en lien avec l'environnement urbain et la santé, dont le logement, le bruit environnemental et la chaleur extrême. Je suis directeur du programme de résidence en Santé publique et médecine préventive à l'Université McGill et professeur adjoint de clinique au Département de médecine sociale et préventive de l'ESPUM et au Département d'épidémiologie, biostatistiques et santé au travail de l'Université McGill.

Lire plus…

Profil complet

Kestens, Yan

KESTENS, Yan

Professeur titulaire

Les thématiques d’intérêt de Yan Kestens sont variées et couvrent la mobilité active et l’exposition aux risques, l’accessibilité aux ressources, le rôle des environnements alimentaires, le vieillissement et la santé mentale.

  • Développement et application d’outils de mesure et d’analyse spatiale visant à caractériser les facteurs et processus impliqués dans les liens entre environnement et santé.
  • Diverses recherches en cours portant sur la dimension spatiale de nos interactions avec l’environnement et l’impact sur la santé : patrons de mobilité et exposition à divers facteurs de risques environnementaux ; influence du cadre bâti, de l’accessibilité aux ressources et des paysages alimentaires sur l’obésité chez les jeunes, la santé mentale, le vieillissement en santé; effets de quartier et transmission du VIH et de l’hépatite C chez les utilisateurs de drogue injectable; impact des ilôts de chaleur urbains et de la qualité de l’air sur la mortalité.
  • D’autres travaux méthodologiques explorent le potentiel des méthodes économétriques de modélisation hédonique comme outil de caractérisation des externalités environnementales influençant les comportements liés à la santé et la santé des populations.

Champs d'expertise : épidémiologie spatiale; géomatique; systèmes d'information géographique; analyse spatiale; cartographie des maladies

Lire plus…

Profil complet

Lavoué, Jérôme

LAVOUÉ, Jérôme

Professeur titulaire

L’intérêt principal de recherche de Jérôme Lavoué se situe dans le domaine de l’évaluation des expositions professionnelles pour l’épidémiologie et l’hygiène du travail. Jérôme Lavoué travaille actuellement sur le développement d’une matrice emploi-exposition aux substances chimiques basée sur les évaluations d’experts réalisées durant plusieurs études cas-témoins de populations successives effectuées dans la région de Montréal. Il est également impliqué dans la création d’une banque de données rétrospective de mesure de l’exposition professionnelle aux substances chimiques dans la province de Québec à partir des mesures effectuées par les équipes de santé du gouvernement provincial depuis les années 80. L’utilisation des modèles statistiques empiriques pour l’identification des déterminants de l’exposition professionnelle fait également partie de ses intérêts de recherche. Un autre projet en cours vise à fournir aux hygiénistes du travail un outil d’identification de risque potentiel provenant de l’exposition à des substances toxiques par la voie cutanée. Finalement, Jérôme Lavoué s’intéresse au design et à l’évaluation des performances des stratégies de mesure de l’exposition en milieu de travail.

Lire plus…

Profil complet

Rousseau, Marie-Claude

ROUSSEAU, Marie-Claude

Professeure associée

Mes activités de recherche sont de nature épidémiologique et portent sur deux grands thèmes:

  • l’étude de facteurs influençant la réponse immunitaire et leur rôle sur le développement des maladies inflammatoires et auto-immunes
  • l’étude des habitudes de vie et expositions environnementales en lien avec le risque de cancer

Les maladies principalement étudiées sont : le lymphome, la sclérose en plaques et les maladies inflammatoires de l'intestin, l’asthme et le diabète type I.

Le registre québécois de vaccination au BCG constitue une ressource unique pour répondre à des questions concernant les effets possibles de ce vaccin sur la santé. Mon programme de recherche consiste, entre autre, à déterminer si la stimulation non spécifique du système immunitaire en bas âge par le vaccin BCG est associée à des effets bénéfiques ou néfastes pour la santé, plus particulièrement sur les maladies d'intérêt citées plus haut. Pour ce faire, nous avons établi une vaste cohorte de naissance québécoise en couplant le registre de vaccination au BCG avec des bases de données administratives provinciales : registre des naissances et décès, Med-Écho (hospitalisations), RAMQ (services médicaux). Parallèlement, je m’intéresse aussi aux expositions professionnelles et aux habitudes de vie dans l’étiologie du cancer (poumon, tête et cou, prostate).

Lire plus…

Profil complet

Siemiatycki, Jack

SIEMIATYCKI, Jack

Professeur titulaire

Epidémiologie des maladies chroniques; facteurs environnementaux et risques de cancer; étiologie du cancer du poumon; santé au travail; méthodologie épidémiologique; tabac et cancer; téléphones cellulaires et risques de cancer du cerveau

Lire plus…

Profil complet

Smargiassi, Audrey

SMARGIASSI, Audrey

Professeure titulaire

Audrey Smargiassi  s’intéresse principalement aux risques à la santé et aux impacts populationnels de divers facteurs de l’environnement comme le bruit environnemental, les polluants de l’air ambiant et les changements climatiques.

Elle a dirigé le développement de diverses approches pour estimer l'exposition de grandes populations. Elle a été membre du Conseil de direction et co-responsable du groupe sur le bruit du Consortium canadien de recherche en santé environnementale urbaine CANUE (www.canue.ca).

Elle a dirigé plusieurs études épidémiologiques, principalement en utilisant des données gouvernementales et d’enquêtes. Elle a dirigé la construction d'un certain nombre de cohortes rétrospectives basées sur la population du Québec (Canada) en utilisant des bases de données administratives liées pour évaluer les associations avec les expositions environnementales (une cohorte de naissance pour étudier l'apparition de l'asthme, des cohortes pour les maladies rhumatoïdes inflammatoires et cardiovasculaires, une cohorte sur la démence).

Elle dirige actuellement des travaux multidisciplinaires visant à évaluer les impacts sur la santé de divers scénarios de transport, d’aménagement et de verdissement. Le but de ses recherches est de fournir des données probantes pour l'atténuation des impacts sur la santé des expositions environnementales et pour orienter les programmes de protection de la santé.

Une liste des publications d’Audrey Smargiassi se trouve à l’adresse suivante:  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/myncbi/1nC0lpz723O58/bibliography/public/

****************************************************************************************

Audrey Smargiassi’s interests relate to health risks and population impacts of varying environmental exposures such as air pollutants, environmental noise and climate change.

She directed the development of varying approaches to estimate exposure of large populations (i.e. statistical, numerical, using GIS and satellite imagery), namely to heat, ozone and ambient fine particles, and to environmental noise, across varying time periods and for numerous regions of Québec (Canada). She has been on the board of directors and co-leader of the noise group of the Canadian Urban Environmental Health Research Consortium CANUE (www.canue.ca).

She directed a number of epidemiological studies, mainly using government health and survey data. She led the construction of a number of population-based retrospective cohorts in Quebec (Canada) using linked administrative health databases to assess associations with environmental exposures (a birth cohort to study asthma onset, cohorts for cardiovascular and systemic autoimmune rheumatic diseases, a recent cohort on dementia).

She is currently directing multidisciplinary work aimed at assessing health impacts of varying transportation, greening and land use scenarios. The aim of her research is to provide evidence for the mitigation of the health impacts of environmental exposures and to orient health protection programs. 

A list of Audrey Smargiassi’s published work can be found at:  

 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/myncbi/1nC0lpz723O58/bibliography/public/

Lire plus…

Profil complet

Verner, Marc-André

VERNER, Marc-André

Professeur agrégé

Les enfants sont exposés à plusieurs contaminants de l’environnement (p. ex. les BPC, les insecticides, le bisphénol A) qui se retrouvent dans la poussière, dans la nourriture, dans l’eau et même dans le lait maternel. Certains de ces contaminants sont susceptibles de perturber le développement normal de l’enfant, incluant le développement du cerveau et du système immunitaire de l’enfant, ce qui peut entraîner des effets néfastes à long terme. Il est donc primordial d’estimer l’exposition des enfants aux différents contaminants, d’identifier leurs effets et de déterminer les façons dont les enfants sont exposés afin d’établir des stratégies pour réduire les expositions en bas âge. Le programme de recherche de Marc André Verner, qui  recoupe les domaines de la toxicologie et de l’épidémiologie environnementale, vise à élaborer des modèles mathématiques pour estimer l’exposition des enfants à plusieurs contaminants et de les mettre à contribution pour évaluer le risque lié aux expositions en bas âge.

Lire plus…

Profil complet

Zinszer, Kate

ZINSZER, Kate

Professeure adjointe

Mes recherches portent sur le paludisme, les arbovirus (dengue, chikungunya, zika) et, plus récemment, la maladie de Lyme. Mon intérêt porte particulièrement sur l’utilisation de diverses sources de données pour mieux comprendre le profil épidémiologique des maladies en identifiant les zones à risque / à haut risque et les principaux facteurs de risque de maladie au niveau populationnel. Je possède une grande expérience dans l'utilisation des données cliniques, de surveillance et de télédétection pour conduire différents types d’analyses et contribuer également à répondre aux préoccupations relatives à l'harmonisation des données fragmentées ou en silo provenant de diverses sources.

1. Évaluation des interventions à grande échelle des maladies à transmission vectorielles

Je participe à l’évaluation de l’efficacité de plusieurs programmes d’interventions antipaludiques à grande échelle dont notamment la pulvérisation intradomiciliaire d'insecticides et l’utilisation universelle de moustiquaires imprégnés d’insecticides en Uganda. En partenariat avec plusieurs collaborateurs, j’évalue présentement une méthode de contrôle d’arbovirus fondée par une approche de mobilisation communautaire à Fortaleza au Brésil.

2. Prévision des maladies infectieuses et modélisation spatio-temporelle

Je m’intéresse à l’application de méthodes de prévisions et l’utilisation de flux de données pour estimer les fardeaux de maladies, et plus récemment à l’exploration des méthodes d’apprentissage automatique. J’utilise aussi des méthodes spatio-temporelles pour comprendre les patrons d’émergences des maladies et de leurs déterminants, ainsi que d’identifier les régions et les périodes de temps à risques.

3. Estimation de l’impact des changements climatiques sur les maladies à transmission vectorielle

Les changements climatiques auront d’importantes répercussions sur l’épidémiologie des maladies à transmission vectorielle. En considérant différents scénarios et en employant une variété de méthodes, nous pouvons estimer les fardeaux qu’auront ces changements. Nous envisageons également dans nos recherches tous scénarios avec des changements sociodémographiques et l’usage de programmes d’intervention.

4. Amélioration de la surveillance des maladies

Je suis actuellement impliquée dans plusieurs programmes de surveillance du paludisme qui visent à rassembler des bases de données fragmentaires en vue de les harmoniser. Nous évaluons présentement les biais retrouvés dans les cas déclarés d’arbovirus par le système de surveillance nationale de la Colombie.

Lire plus…

Profil complet