Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Experts en : Hygiène industrielle

Debia, Maximilien

DEBIA, Maximilien

Professeur agrégé

  • Évaluation des expositions professionnelles aux contaminants physiques, chimiques et biologiques
  • Substitution des substances toxiques
  • Exposition aux nanoparticules et particules ultrafines
  • Modélisation mathématique des concentrations de contaminants en milieu de travail
  • Surveillance biologique

Thèmes : Hygiène du travail, santé et sécurité, évaluation des expositions professionnelles

Lire plus…

Profil complet

DION, Chantal

Professeure adjointe de clinique

Mon champ de recherche se situe dans l’étude de l’exposition professionnelle des travailleurs à des contaminants chimiques, inorganiques ou minéraux. L’objectif principal de mes recherches est la prévention des maladies pulmonaires professionnelles. Plus spécifiquement, mes recherches portent sur la caractérisation et le dosage des poussières dans différents milieux de travail, sur la décontamination des lieux de travail (par exemple, dans les milieux où il y a présence de béryllium), sur la surveillance environnementale de l’exposition à des agents fibrogènes (amiante ou autres particules minérales allongées), aux nanoparticules, à la silice cristalline et au béryllium.

Lire plus…

Profil complet

GÉRIN, Michel

Professeur associé

Thèmes

  • Évaluation de l’exposition professionnelle aux agents chimiques
  • Substitution des substances dangereuses en milieu de travail

Dans le cadre des études épidémiologiques des outils doivent être développés pour évaluer l’exposition des travailleurs à partir de données obtenues par questionnaire ou entrevue. Notre équipe a développé des méthodes « par expertise » et par matrice emploi-exposition, et les applique à des études portant sur le cancer et l’asthme. Nous travaillons aussi à l’élaboration et à l’exploitation de Banques de Données d’Exposition Professionnelle, colligeant les données existantes sur les niveaux d’exposition et leurs déterminants. La substitution consiste à éliminer l’utilisation d’une substance dangereuse en la remplaçant par une autre moins dangereuse ou par un procédé différent. Notre équipe se penche sur les solvants et produit des outils d’information (monographies, Internet) pour les hygiénistes. Nous élaborons des méthodes facilitant le choix entre produits en tenant compte de la santé, la sécurité et l’environnement.

Lire plus…

Profil complet

LAVOUÉ, Jérôme

Professeur agrégé

L’intérêt principal de recherche de Jérôme Lavoué se situe dans le domaine de l’évaluation des expositions professionnelles pour l’épidémiologie et l’hygiène du travail. Jérôme Lavoué travaille actuellement sur le développement d’une matrice emploi-exposition aux substances chimiques basée sur les évaluations d’experts réalisées durant plusieurs études cas-témoins de populations successives effectuées dans la région de Montréal. Il est également impliqué dans la création d’une banque de données rétrospective de mesure de l’exposition professionnelle aux substances chimiques dans la province de Québec à partir des mesures effectuées par les équipes de santé du gouvernement provincial depuis les années 80. L’utilisation des modèles statistiques empiriques pour l’identification des déterminants de l’exposition professionnelle fait également partie de ses intérêts de recherche. Un autre projet en cours vise à fournir aux hygiénistes du travail un outil d’identification de risque potentiel provenant de l’exposition à des substances toxiques par la voie cutanée. Finalement, Jérôme Lavoué s’intéresse au design et à l’évaluation des performances des stratégies de mesure de l’exposition en milieu de travail.

Publications choisies

  1. Friesen, M.C., Lavoué, J., Teschke, K., Van Tongeren, M. (2015). Chapter 7 : Occupational exposure assessment in industry- and population-based epidemiologic studies. In Nieuwenhuijsen, M. Exposure Assessment in Occupational and Environmental Epidemiology 2nd edition. Oxford University Press.
  2. Lavoué, J.; Deadman, J.E. (2004) Enquête approfondie en hygiène du travail: Stratégies d'évaluation de l'exposition et d'interprétation des données. In: Manuel d'hygiène du travail - du diagnostic à la maîtrise des facteurs de risque, pp. 391-437. B. Roberge; J.E. Deadman; M. Legris; L. Menard; M. Baril, Eds. Modulo-Griffon, Mont-Royal (QC)
  3. Lavoué, J., Burstyn, I., Friesen, M. (2012) Workplace Measurements by the US Occupational Safety and Health Administration since 1979: Descriptive Analysis and Potential Uses for Exposure Assessment Annals of occupational hygiene 57(1):77-97.
  4. Lavoué, J., Pintos, J., Van Tongeren, M., Kincl, L., Ridchardson, L., Kauppinen, T., Cardis, E., Siemiatycki, J. (2012). Comparison of exposure estimates in the Finnish job exposure matrix FINJEM with expert-based assessments performed in Montreal. Occupational and environmental medicine 69(7):465-71
  5. Ogden, T., Lavoué, J. (2012). Testing compliance with occupational exposure limits: Development of the British-Dutch guidance. Journal of occupational and environmental hygiene 9(4):D63-70
  6. Lavoué, J., Droz, P-O (2009) Multimodel inference and multimodel averaging in empirical modeling of occupational exposure levels. Annals of Occupational Hygiene 53(2):173-180
  7. Sauvé, JF., Beaudry, C., Bégin, D., Dion, C., Gérin, M., Lavoué, J.  (2013) Silica exposure during construction activities: statistical modeling of task-based measurements from the literature. Annals of occupational hygiene 57(4)432-443
Lire plus…

Profil complet

Vinches, Ludwig

VINCHES, Ludwig

Professeur adjoint

Ludwig Vinches acquis une solide expertise dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail (SST), en particulier, sur l’exposition des travailleurs aux particules nanométriques ainsi que sur les équipements et les vêtements de protection associés. Il a aussi diversifié ses axes de recherche en y incluant, depuis quelques années, les contraintes thermiques extrêmes en milieu de travail et les textiles et les vêtements de protection intelligents, thématique centrale du volet SST de l'industrie 4.0.

Présentement, ses activités de recherche sont axées sur quatre thématiques principales.

La première thématique consiste à évaluer l’exposition des travailleurs aux particules nanométriques et aux composés organiques volatils produits lors de procédés industriels récents comme la fabrication additive (impression 3D) et les procédés d'usinage au laser (découpe, décapage, etc.). En lien direct avec cette thématique, il travaille sur les paramètres intrinsèques de ces procédés industriels afin de réduire l'émission à la source. Sur cette thématique de recherche, il a reçu en avril 2019 une bourse de carrière Junior niveau 1 FRQ-IRSST en santé et sécurité du travail pour une durée de 4 ans.

La seconde thématique regroupe un ensemble de projets de recherche, tant expérimentaux que théoriques (développement de modèles et simulation) sur l’efficacité des vêtements de protection chimique (gants et combinaisons de protection) contre les particules nanométriques sous différentes formes (poudres, solutions colloïdales ou aérosols) dans des conditions simulant leur utilisation en milieu de travail. Ce programme de recherche comprend aussi le développement de nouveaux matériaux permettant une augmentation significative des propriétés barrière des vêtements de protection chimique.

La troisième thématique traduit son intérêt grandissant pour les contraintes thermiques extrêmes en milieu de travail et l’a conduit au développement d'une veste de refroidissement individuelle adaptée au travail en mines profondes. Deux projets sont en cours d’élaboration sur 1) les effets des vestes de refroidissement individuelles sur les paramètres physiologiques, cognitifs et de ressenti : analyse selon le sexe et l’âge et 2) la contrainte thermique en milieu arctique : validation de nouveaux équipements de protection.

La quatrième thématique repose sur le développement de textiles et de vêtements intelligents. Développer des vestes de refroidissement ou chauffantes entièrement contrôlées par les paramètres physiologiques des individus (température de la peau, fréquence cardiaque et respiratoire, pertes hydriques, etc.) sans intervention directe de l'utilisateur ou développer des combinaisons de protection individuelle permettant d'informer le travailleurs qu'il n'est plus protéger contre les particules nanométriques sont deux des objectifs de cette thématique.

Lire plus…

Profil complet