Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Modélisation pharmacocinétique à base physiologique (PBPK)

BOUCHARD, Michèle

Directrice de département, Professeure titulaire

Les travaux de recherche de mon équipe visent à mieux évaluer les risques toxicologiques chez l’humain associés à des expositions environnementales et professionnelles à des produits chimiques par l’utilisation de la biosurveillance et de la modélisation toxicocinétique. Nos activités impliquent le développement de méthodes analytiques pour la quantification de faibles niveaux de biomarqueurs de l’exposition à certains polluants chimiques. Ces méthodes permettent d’étudier le comportement cinétique de ces substances dans l’organisme animal et humain. Les données peuvent alors servir au développement de modèles biomathématiques pour décrire le devenir des contaminants d’intérêt dans l’organisme humain et reconstituer les doses absorbées à partir de mesures de biomarqueurs.

Nos travaux consistent également à utiliser la mesure de biomarqueurs et les outils de modélisation toxicocinétique pour l’évaluation de l’exposition à des contaminants et des risques d’effets sanitaires dans la population générale et dans le milieu de travail. Les contaminants étudiés dans ce contexte incluent les pyréthrines naturelles, les pyréthrinoïdes, les phtalimides, les insecticides organophosphorés, les carbamates, les biphényles polychlorés, les hydrocarbures aromatiques polycycliques, le formaldéhyde, le sélénium, les métaux et métalloïdes, comme le mercure, l’arsenic, incluant les métaux rares.

Lire plus…

Profil complet

Tardif, Robert

TARDIF, Robert

Professeur associé

Les recherches du Professeur Robert Tardif portent sur l’estimation  et  la caractérisation l’exposition humaine à divers types de  contaminants en milieu professionnel (ex : solvants) et environnemental (ex : sous-produits de la chloration de l’eau) dans un contexte d’analyse de risque. À cette fin ils développent des méthodes de mesure des contaminants dans l’eau, l’air ou dans divers  fluides biologiques comme la santé et l’urine. Ils ont recours également à la modélisation toxicocinétique qui permet, entre autres, de prédire l’impact de diverses conditions (ex : charge de travail, exposition à des mélanges) sur  la dose absorbée d’un contaminant. Certaine de ses études impliquent l’exposition d’animaux et de volontaires humains à des contaminants.

Lire plus…

Profil complet

VALCKE, Mathieu

Professeur adjoint de clinique

  • Analyse du risque toxicologique et élaboration des normes
  • Modélisation pharmacocinétique à base physiologique et variabilité interindividuelle
  • Contaminants de l’eau potable et des aliments
  • Évaluation de l’exposition aux pesticides et des risques sanitaires associés
Lire plus…

Profil complet

Verner, Marc-André

VERNER, Marc-André

Professeur adjoint

Les enfants sont exposés à plusieurs contaminants de l’environnement (p. ex. les BPC, les insecticides, le bisphénol A) qui se retrouvent dans la poussière, dans la nourriture, dans l’eau et même dans le lait maternel. Certains de ces contaminants sont susceptibles de perturber le développement normal de l’enfant, incluant le développement du cerveau et du système immunitaire de l’enfant, ce qui peut entraîner des effets néfastes à long terme. Il est donc primordial d’estimer l’exposition des enfants aux différents contaminants, d’identifier leurs effets et de déterminer les façons dont les enfants sont exposés afin d’établir des stratégies pour réduire les expositions en bas âge. Le programme de recherche de Marc André Verner, qui  recoupe les domaines de la toxicologie et de l’épidémiologie environnementale, vise à élaborer des modèles mathématiques pour estimer l’exposition des enfants à plusieurs contaminants et de les mettre à contribution pour évaluer le risque lié aux expositions en bas âge.

Lire plus…

Profil complet