Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Experts en : Éthique médicale

BERGERON, Michel

Professeur associé

Depuis le début des années 1990, j'oeuvre en bioéthique et plus particulièrement en éthique et en conduite responsable en recherche. J'ai été membre du Groupe en éthique de la recherche de 2007 à 2105, période au cours de laquelle j'ai contribué à la rédaction de deux versions du cadre canadien en éthique de la recherche (EPTC2 2010 et 2014). Je suis membre de la Commission sur l'éthique en science et technologie du Québec et membre de la Chaire UNESCO Éthique, science et société. Je m'intéresse aux questions liées au respect de la dignité des participants à des activités de recherche ainsi qu'à la structuration et au fonctionnement des comités d'éthique de la recherche que ce soit dans le secteur biomédical, en science naturelle et génie, de même qu'en science humaine et sociales. Mes objectifs de recherche actuels sont de stimuler le dialogue et de proposer des avenues visant l'utilisation éthique des données massives et de l'intelligence artificielle, les questions éthiques que pose aux sociétés tant du Nord que du Sud le dévellopement des sciences et de la société et les bases de la démarche en bioéthique, le tout dans une perspective d'éthique appliquée.

Lire plus…

Profil complet

Dupras, Charles

DUPRAS, Charles

Professeur adjoint, Responsable de programme

Dr Charles Dupras détient un baccalauréat (BSc) en biochimie et biotechnologies de l’UQTR, une maîtrise (MSc) en sciences expérimentales de la santé de l’INRS, une propédeutique en bioéthique et un doctorat (PhD) en bioéthique de l’Université de Montréal. Il a complété des stages postdoctoraux en philosophie au Centre de recherche en éthique, puis en droit au Centre de génomique et politiques de l’Université McGill. Il a ensuite travaillé comme conseiller principal en éthique de la recherche au Secrétariat sur la conduite responsable de la recherche, pour les organismes fédéraux de financement de la recherche (IRSC, CRSH, CRSNG).

Dr Dupras a siégé comme éthicien au conseil scientifique de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) et au comité d’éthique de la recherche de Santé Canada et de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Il siège présentement aux comités aviseurs de la Revue canadienne de bioéthique et de l’Observatoire international de la discrimination génétique, et au Bioethics Workgroup de l’International Human Epigenome Consortium (IHEC). Il est professeur adjoint au département de médecine sociale et préventive (DMSP) et le responsable des programmes de bioéthique de l'École de santé publique de l'Université de Montréal (ESPUM). Il est également affilié comme chercheur au Centre de recherche en santé publique (CReSP) et comme cochercheur au Centre de recherche en éthique (CRÉ).

Son chantier de recherche principal porte sur les questions de nature épistémologique et les enjeux éthiques, légaux et sociétaux liés au développement des sciences complémentaires à la génétique et de la transition vers une approche "multi-omique" en recherche et en santé. Il s'intéresse de façon générale aux problématiques découlant de l'exceptionnalisme génétique et de l'absence de lois, politiques ou lignes directrices encadrant la recherche et les technologies émergentes en épigénétique, microbiomique, et autres sciences pouvant fournir des renseignements sur la biologie, la santé et la vie de personnes ou de groupes.

À ce jour, ses travaux de recherche ont porté sur plusieurs thèmes comme la relation entre les inégalités sociales et biologiques de santé, l'identification de risques pour la protection de la vie privée, la prévention de la stigmatisation et de pratiques discriminatoires sur la base de variants ou marqueurs biologiques, l'acceptabilité éthique et sociale de nouvelles technologies liées à la procréation, les tests offerts directement aux consommateurs, l'utilisation de l'intelligence artificielle et la gestion de crises de santé publique. Il a emprunté diverses approches méthodologiques, aussi bien conceptuelles qu'empiriques. Il a développé une solide expérience avec l'étude de type Delphi, une méthode à devis mixte (qualitative et quantitative) permettant de consulter des experts et des parties prenantes sur des enjeux précis.          

Dr Dupras s'intéresse par ailleurs à la question du statut épistémique de la bioéthique comme champ d'étude et de pratique. Au cours des prochaines années, il compte approfondir son exploration de l'impact de biais de toutes sortes pouvant affecter la recherche scientifique, l'application des technologies, mais aussi la réflexion et les discussions en bioéthique. À l'ère de l'approche "une seule santé", il espère également promouvoir le dialogue et la réflexion au croisement de la bioéthique et de l'éthique environnementale. 

Lire plus…

Profil complet

FORTIN, Marie-Chantal

Professeure titulaire de clinique

  • Recherche s'intéressant aux perspectives des patients autour de leur suivi et du risque cardiovasculaire en transplantation.
  • Recherche s'intéressant aux perspectives des patients autour des priorités de recherche en transplantation rénale.
  • Recherche s'intéressant aux aspects éthiques reliés à la mise en place de programmes d'échanges en transplantation rénale, plus particulièrement à la problématique des patients du groupe O. Utilisation de méthodologies qualitatives.
  • Travaux sur les représentations de la transplantation d'organes dans la presse écrite québécoise et dans les écrits scientifiques.
Lire plus…

Profil complet

Johri, Mira

JOHRI, Mira

Professeure titulaire

Mira Johri, PhD MPH est professeure titulaire au Département de gestion, d’évaluation, et de politique de santé, à l'École de santé publique de l'Université de Montréal et chercheure au Centre de recherche hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM). Ses recherches portent sur la santé des enfants dans les pays à revenu faible et moyen.

Mira a étudié l'économie, l'éthique et la philosophie politique à l'Université McGill et la santé publique à l'Université Yale. Elle travaille comme experte indépendante pour GAVI, l'Alliance du vaccin, et a été consultante au Département de santé maternelle, néonatale, infantile et des adolescents à l'Organisation mondiale de la santé. Ses recherches ont été publiées dans des revues à fort impact telles que le Lancet et le Bulletin de l'Organisation mondiale de la santé. Récipiendaire des financements décernés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), la Fondation Bill & Melinda Gates (Grands Défis Explorations) et Grands Défis Canada (étoiles en santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile), Mira s'intéresse particulièrement à la recherche communautaire et au potentiel des approches d'engagement communautaire pour améliorer la santé et résultats de développement. Ses travaux actuels portent sur l'accès équitable aux vaccins pour les enfants dans le monde et en Inde.

Lire plus…

Profil complet

Racine, Éric

RACINE, Éric

Professeur/chercheur titulaire

Les recherches menées par l’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé adressent un ensemble d’enjeux dans les soins de santé, la recherche et les politiques publiques en santé. Nous prenons appui sur des approches interdisciplinaires ancrées dans les faits, ouvertes aux processus délibératifs et orientées vers des changements concrets qui valorisent le respect et l’épanouissement des personnes dans toute leur diversité. 

Lire plus…

Profil complet

St-Arnaud, Jocelyne

ST-ARNAUD, Jocelyne

Professeure associée

Elle mène des recherches théoriques et appliquées dans les domaines suivants : 1- répartition des ressources en soin de santé, notamment l'accessibilité aux soins selon des critères médicaux, psycho-sociaux et procéduraux; 2- processus décisionnels relatifs aux traitements de fin de vie, y inclus la cessation de traitement et l'acharnement thérapeutique; 3-éthique de la recherche et de l'intervention en santé publique.

Lire plus…

Profil complet

Williams-Jones, Bryn

WILLIAMS-JONES, Bryn

Professeur titulaire, Directeur de département

Chercheur interdisciplinaire formé en bioéthique, M. Williams-Jones s’intéresse aux implications socio-éthiques et politiques des innovations en santé dans divers contextes. Sa recherche examine les conflits qui peuvent surgir dans la recherche universitaire et la pratique professionnelle, en vue de développer des outils éthiques pour gérer ces conflits quand ils ne peuvent pas être évités.

Lire plus…

Profil complet