Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Plusieurs professeurs du Département de santé environnementale et santé au travail obtiennent un financement dans le cadre du Programme Samuel-De Champlain

Marc-André Verner et Sami Haddad, ainsi que Nolwenn Noisel et Maximilien Debia subventionnés pour deux projets.

 

Marc-André Verner et Sami Haddad subventionnés pour la création d'un pôle francophone en toxicologie prédictive.

La subvention du Conseil franco-québécois de coopération universitaire dans le cadre du programme Samuel-De Champlain supportera la réalisation du projet intitulé Création d'un pôle francophone en toxicologie prédictive. Ce projet est une collaboration avec une équipe française afin de mettre sur pied un pôle qui vise :

  • la mise en place d’un cours de toxicologie prédictive en ligne et en français;
  • le soutien à la mobilité d’étudiants de l’UdeM (Canada) et de l’INÉRIS (France).

Chercheurs principaux : Marc-André Verner et Florence Zeman.
Cochercheurs : Sami Haddad, Céline Brochot et Nadia Tahiri.

Nolwenn Noisel, Maximilien Debia subventionnés dans le cadre de la mise à jour du livre Santé Publique et Environnement - Fondements et Pratique.

Les deux professeurs au Département de santé environnementale et santé au travail de l’École de santé publique de l’UdeM ainsi que leurs collègues Isabelle Goupil, médecin spécialiste en santé publique et en médecine préventive au ministère de la Santé et des Services sociaux et Séverine Deguen, professeure à l’EHESP (France), obtiennent un financement dans le cadre de la mise à jour du livre Santé Publique et Environnement – Fondements et Pratique.

Ce financement leur est accordé par le Fonds de recherche du Québec — Nature et technologies (FRQNT) dans le cadre du Programme Samuel-De Champlain, qui vise à subventionner des thématiques en lien avec les priorités des gouvernements québécois et français.