Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Epidémie de coronavirus : de la peur à la suspicion

Il y a d’abord eu la course aux courses, puis l’acceptation du confinement et, maintenant, la suspicion alors que la lutte contre l'épidémie de coronavirus ne fait que commencer… Le sociologue Gérald Bronner donne les clés de ce retournement d'une partie de l'opinion.

Dans cet article, Gérald Bronner, sociologue spécialiste des croyances collectives et de la cognition humaine, analyse la psychologie des individus face à la COVID-19. Il explique notamment la mécanique à l’œuvre actuellement dans une partie de l’opinion publique. Après une phase de peur du manque qui a précipité les gens dans les épiceries, puis celle du consensus autour des mesures prises par les autorités et de la parole des experts, nous assistons progressivement à une phase de défiance et de suspicion où les thèses complotistes font leur chemin (pénurie de masques, recherche de traitements). Ce retournement d’une partie de l’opinion publique est attendu dans un contexte où la peur « diffuse et confuse » se cherche un semblant de cohérence.

Cliquez ici pour lire l'article