Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Ce programme de premier cycle vise à former des spécialistes en santé publique environnementale (SPE) et en santé et sécurité du travail (ST) qui pourront œuvrer en prévention ou en inspection dans leur domaine respectif. Il permettra aux étudiants d’acquérir des bases solides en sciences de la nature et en santé publique et de couvrir les objectifs de formation et compétences jugées essentielles à ces spécialisations telles que précisées par leur organismes d'agrément respectifs (BCRSP et CIPHI). Ce programme devrait intéresser ceux qui se préoccupent des risques à la santé, associés à l’environnement (contaminants, milieu général et de travail, aménagement, etc.)

Le programme est d'une durée de trois ans (90 crédits) avec un tronc commun de deux ans (56 crédits obligatoires et 3 crédits à option) suivi d'une spécialisation en troisième année avec une orientation en santé publique environnementale (31 crédits, dont 20 crédits à option) ou en sécurité du travail (31 crédits, dont 13 crédits à option). Le programme comporte des cours théoriques de base en sciences, des cours théoriques en SPE et ST, ainsi que des stages ou des travaux dirigés permettant l'intégration et l'application des connaissances.

Forces du programme:

L'intérêt pour ce programme de 1er cycle est qu'il est unique au Québec et le seul en français au Canada. Il formera des spécialistes en SPE et SST possédant des bases en sciences de la nature et en santé publique leur permettant d'accéder à des emplois d'inspecteurs et de conseil en prévention des maladies liées à l'environnement de même qu'en prévention de maladies professionnelles et des accidents de travail, un champ considéré en pleine expansion au Canada. Service Canada prévoit d’ailleurs que le nombre d’inspecteurs dans les domaines de la santé publique, de l’environnement, de l’hygiène du travail et de la sécurité au travail augmentera de façon significative au cours des prochaines années.

CRÉDITS : 90 crédits

Responsables du programme :

Audrey Smargiassi, professeure titulaire et Nolwenn Noisel, professeure adjointe de clinique, au Département de santé environnementale et santé au travail.

En savoir plus

Santé publique environnementale

La santé environnementale est l'aspect de la santé publique s'intéressant aux facteurs, circonstances et conditions de l'environnement humain qui peuvent influencer la santé et le bien-être. La santé publique environnementale (SPE), vise donc l'étude des effets sanitaires liés aux agents toxiques présents dans l'environnement, les milieux de travail, l'alimentation et les produits de consommation, à ceux liés aux aménagements, aux comportements humains à l'égard des risques et aux effets des phénomènes globaux, comme les changements climatiques.

Sécurité du travail

La sécurité du travail s'intéresse notamment à l'environnement humain que constitue le milieu de travail. En effet, les facteurs de risques en milieu de travail constituent des déterminants importants de la santé et sécurité des travailleurs. Les spécialistes de la prévention en santé et sécurité du travail (SST) sont donc responsables de l'évaluation des dangers et de l'analyse des risques pour prévenir les accidents et les problèmes de santé dans le milieu de travail.

Un tronc commun (4 premiers trimestres)

À la fin de ces trimestres, les étudiants seront en mesure de:


  Faire preuve des connaissances fondamentales en sciences de la nature et en santé publique


  Faire preuve des connaissances des méthodes de base permettant d'identifier les risques pour la santé et la sécurité associés au milieu de travail et à l'environnement en général


  Identifier les facteurs de risques chimiques, physiques, biologiques, et ceux liés à l'aménagement et à l'ergonomie du milieu de travail et de l'environnement général et les mesures de contrôles associées


  Évaluer les risques pour la santé et la sécurité associés aux facteurs de risque du milieu de travail et de l'environnement général


  Communiquer les risques pour la santé et la sécurité associés aux facteurs de risque du milieu de travail et de l'environnement général et formuler des recommandations

Les orientations (5e et 6e trimestres)

En troisième année, les étudiants approfondiront leurs compétences en santé publique environnementale (SPE) ou en sécurité du travail (ST) avec des cours et un stage ou un travail dirigé selon l'orientation choisie. 

Orientation santé publique environnementale (SPE)

Les crédits du segment sont répartis de la façon suivante : 11 crédits obligatoires, 20 crédits optionnels, dont 8 sont attribués à un stage ou de travail dirigé. (360 heures soit 10 semaines de travail de 36 heures).

L'orientation SPE met l'accent sur les relations entre la santé des individus et leur environnement, sur l'inspection en SPE, notamment en lien avec la salubrité des aliments, logements, et l'aménagement du territoire. Les étudiants sont éligibles à l'examen de certification di CIPHI s'ils ajoutent 60h à leur stage et si ce dernier est supervisé par un inspecteur certifié CIPHI. De plus, ils devront aussi suivre un cours optionnel intensif de 6 crédits au printemps de la 3e année de leur programme (sous réserve d'approbation du CIPHI).

Orientation sécurité du travail (ST)

Les crédits du segment sont répartis de la façon suivante : 18 crédits obligatoires, 13 crédits optionnels, dont 7 sont attribués à un stage ou de travail dirigé.

L'orientation Sécurité du travail met l'accent sur la SST et spécifiquement sur la sécurité, les audits, l'ergonomie et la prévention des incendies en milieu de travail. Les étudiants seront éligibles à l'examen de certification du "Board of Canadian Registered Safety Professionals" (BCRSP). Cependant, ils devront accumuler quatre ans d'expérience (heures du stage comptées), avant de pouvoir faire cet examen.

Objectifs

Pour les stages :

  Mettre en pratique l'identification, l'évaluation, la communication ou le contrôle des risques en SPE ou en SST (selon la spécialisation);

  Communiquer efficacement à l'oral et à l'écrit dans les situations professionnelles et adapter la communication au public cible;

  Agir avec professionnalisme dans les situations de travail

Pour les étudiants intéressés par la prévention, les stages pourront être remplacés par des travaux dirigés par des professeurs oeuvrant en SPE ou en ST afin d'effectuer un travail pratique ou se familiariser avec la recherche en santé environnementale.


 Pour les travaux dirigés :

  Mettre en pratique les connaissances spécifiques du domaine de la SPE ou de la ST (selon la spécialisation) dans le cadre d'un travail dirigé;

  Communiquer efficacement à l'oral et à l'écrit à un public cible (ex: les décideurs, les scientifiques);

Lorsque l'étudiant choisira le travail dirigé, il élaborera un plan pour un travails sur un sujet donné en SPE ou ST, il réalisera les activités du plan (ex: revue de littérature, collecte de données, analyses et interprétation). De plus, les travaux dirigés devront être présentés lors d'une journée de colloque organisée par les professeurs responsables des cours de travaux dirigés.

Nos professeurs vous en disent plus sur ce programme