Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Aude MOTULSKY

Aude Motulsky

Vcard

Professeure adjointe

École de santé publique - Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé

aude.motulsky@umontreal.ca

514 343-5631

Courriels

aude.motulsky@umontreal.ca (Travail)

Travail 1 : 514 890-8000 #30943

Programmes d’enseignement

  • Maîtrise en administration des services de santé – Sciences de l'administration et gestion Sciences de la santé
  • D.E.S.S. en administration des services de santé – Sciences de l'administration et gestion Sciences de la santé

Cours donnés

  • ASA6177 Méthodologie de la recherche

Unités de recherche

Expertises

Mes activités de recherche portent principalement sur l’analyse de l’adoption, l’implantation et des effets des dossiers cliniques numériques, tels que les dossiers médicaux électroniques (DME), les dossiers cliniques informatisés (DCI), le Dossier santé Québec (DSQ) et les fonctionnalités qui y sont liées. En s’intéressant en particulier aux facteurs qui facilitent et limitent l’utilisation et l’utilisabilité des outils, et l’interprétabilité des données cliniques partagées tout au long de la trajectoire de soin des patients. Le tout dans une perspective de développer les capacités analytiques, autant à des fins cliniques, gestionnaire et de recherche. Mes travaux portent aussi sur les technologies visant à optimiser l’usage des médicaments, notamment la prescription électronique et le bilan comparatif informatisé. Je m’intéresse aussi à l’interopérabilité sémantique et aux standards terminologiques, en particulier en lien avec l’usage des médicaments, leur modalité d’usage, et leur profil d’efficacité et d’innocuité.

Informations supplémentaires

Media

Effets de la mise en place de la gratuité des médicaments

Séminaire de l'IRSPUM du 5 avril 2017 : Régis Blais et Aude Motulsky, Effets de la mise en place de la gratuité des médicaments sur l’utilisation des médicaments et des services de santé par les personnes vulnérables

Consultez cette fiche sur :