Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Étudier l’épidémiologie

L’épidémiologie consiste en l’étude de la fréquence et de la répartition d’états ou d’événements relatifs à la santé de populations spécifiques, incluant l’étude des déterminants influençant ces états, et l’application de ce savoir pour contrôler les problèmes de santé. C’est une des pierres angulaires de la recherche et de l’action en santé publique. Les concepts et les outils de l’épidémiologie sont essentiels à l’exercice des fonctions essentielles de santé publique reconnues par le Québec : la surveillance de l’état de santé de la population, la promotion de la santé et du bien-être, la prévention des maladies, des problèmes psychosociaux et des traumatismes et la protection de la santé. L’épidémiologie contribue ainsi à une prise de décision et des actions éclairées, fondées sur des savoirs éprouvés et des données probantes.

Nos programmes en épidémiologie

Nos programmes s’adressent aux diplômés du 1er cycle provenant de diverses disciplines comme les sciences de la santé, les sciences sociales ou autres. Ils s’adressent aussi aux professionnels de la santé (ex. : médecins, infirmières, physiothérapeutes, etc.) qui envisagent de mener des activités de recherche.

Nos programmes de formation en épidémiologie

Maîtrise en épidémiologie

La maîtrise en épidémiologie est une formation rigoureuse destiné à acquérir une maitrise suffisante des concepts et des méthodes biostatistiques et épidémiologiques, un enseignement en épidémiologie de contenu, et un apprentissage complété par la réalisation d’un recherche originale dans le cadre d’un mémoire.

Il s'agit du seul programme de formation en épidémiologie de la province ciblant spécifiquement la clientèle de futurs chercheurs et d’experts devant être conduits à appliquer spécifiquement la pensée, les savoirs et les méthodes épidémiologiques à des enjeux de santé publique. Le programme est conçu dans la logique d’une démarche de formation par compétences.

Nos programmes avec option en épidémiologie

Maîtrise en santé publique, option surveillance épidémiologique

La maîtrise en santé publique est un programme mondialement reconnu puisqu’il s’agit de la première maîtrise agréée par le Council on Education for Public Health (CEPH) au Canada et dans la francophonie. La maîtrise en santé publique de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM) a pour mission de former des professionnels en santé publique compétents qui pourront intervenir et contribuer à l’avancement des connaissances en ce qui a trait à la santé et au bien-être des populations. Pour y parvenir, le programme et ses professeurs mènent une recherche de pointe en santé publique et entretiennent des partenariats actifs avec les organismes du secteur de la santé publique. Son approche favorise le développement de valeurs et de principes éthiques rigoureux, permettant aux diplômés d’exercer leur pratique professionnelle tant au Québec qu’ailleurs au Canada et dans le monde.

Doctorat en santé publique

Le doctorat en santé publique forme des chercheurs autonomes sachant maîtriser un champ disciplinaire tout en maintenant une vision globale de la santé publique. Le programme développe chez les étudiants des compétences de recherche approfondies leur permettant de devenir des chercheurs autonomes et des professeurs qualifiés capables de former à leur tour des étudiants aux trois cycles universitaires. L'approche préconisée par l'ESPUM favorise le développement de valeurs et de principes éthiques rigoureux, permettant aux diplômés d'être reconnus tant au Québec qu'ailleurs au Canada et dans le monde.

Diplôme d'études professionnelles approfondies (DEPA) en santé publique

Le diplôme d'études professionnelles approfondies en santé publique (DEPA) est un programme professionnel court de 3e cycle (30 crédits) offrant une formation intensive et avancée aux cliniciens, gestionnaires et analystes qui désirent développer leur leadership en santé publique.

Ce programme permet, selon les options, de raffiner ses capacités d’analyse et de gestion des systèmes de santé, de maîtriser les méthodes épidémiologiques, d’acquérir des compétences avancées en analyse du risque toxicologique ou encore d’ intervenir de façon articulée dans le domaine de la santé mondiale. Le DEPA est basé sur les compétences proposées par le CEPH pour les programmes professionnels de 3e cycle en santé publique. Il constitue ainsi la première étape d’un futur Doctorat professionnel en santé publique (DrPH). De plus, il intègre le modèle de leadership LEADS permettant ainsi aux étudiants de se préparer à la certification du Collège Canadien des Leaders en Santé (CCLS)

Carrière et perspective d'avenir

Nos diplômés au 2e cycle œuvrent au sein d’équipes de recherche ou d’intervention. Certains choisissent de poursuivre leurs études au 3e cycle dans des programmes de doctorat en épidémiologie.

Les diplômés du programme de doctorat peuvent choisir d’entreprendre une formation postdoctorale dans le but de devenir professeurs-chercheurs en milieu universitaire ou de travailler comme chercheur autonome ou expert en épidémiologie dans différents milieux.

 

Employeurs potentiels

On observe une demande croissante pour une expertise en épidémiologie. Par conséquent, la liste des employeurs potentiels est longue :

Exemples d'emplois dans ce secteur

    Pour les diplômés de la maîtrise

    • Épidémiologiste
    • Professionnel de recherche
    • Chargé ou coordonnateur de projet
    • Enseignant au niveau collégial

    Pour les diplômés du doctorat

    • Professeur d’épidémiologie
    • Épidémiologiste
    • Chercheur
    • Directeur d’une équipe de recherche
    • Conseiller à la recherche dans un organisme gouvernemental ou paragouvernemental

 

Nouvelles en épidémiologie

Roxane Borgès Da Silva, professeure agrégée, Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé, Benoît Mâsse, professeur titulaire,...
Benoît Mâsse, professeur titulaire, Département de médecine sociale et préventive
Benoît Mâsse, professeur titulaire, Département de médecine sociale et préventive