Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Soutenance de thèse de Rima Cheaito

Les dynamiques de l’émergence d’une profession en santé : Le cas de la Sage-Femme au Liban.

Vendredi 13 mars de 9 h à 12 h - salle 546 - Pavillon 7077 avenue du Parc

Pavillon 7101 avenue du Parc 

 

CANDIDAT :  Rima Cheaito

GRADE POSTULÉ : Ph.D.

PROGRAMME : Santé publique

OPTION : Organisations des soins de santé

 


 JURY

Béatrice Godard, Présidente-rapporteure  

Marie Hatem, Directrice de recherche

Lise Lamothe, Codirectrice de recherche

Carl-Ardy Dubois, Membre du jury

Gilles Dussault, Examinateur externe

Thomas Druetz, Représentant du doyen 

Les dynamiques de l'émergence d'une profession en santé : le cas de la Sage-femme au Liban.


RÉSUMÉ : 

 

Dans un contexte de santé mondiale préoccupant, des efforts variés sont déployés pour renforcer le rôle des intervenants en santé et améliorer l'offre de soins. La professionnalisation s’inscrit dans cette perspective ; elle vise le développement des compétences d’un groupe d’intervenants en santé, afin de fournir des soins spécifiques en toute autonomie. Néanmoins, la mise en œuvre d'un processus de professionnalisation est complexe, car elle requiert l'organisation de la pratique et de la formation ainsi qu’un changement de statut. La présente thèse vise à enrichir la compréhension des dynamiques sous-jacentes à la mise en œuvre de ce processus. En nous basant sur la théorie systémique, le modèle de Hatem-Asmar concernant les interactions des trois systèmes d'une profession de la santé (socioculturel, éducationnel et disciplinaire) et le système des professions d'Abbott, ont servi au développement d'un cadre conceptuel pour aborder l'analyse du processus de professionnalisation d'un métier de la santé. En adoptant une stratégie de recherche qualitative, le cadre développé a permis l’étude d’un cas concret, la pratique sage-femme au Liban, dont l’évolution illustre l’objet de la recherche. Les résultats ont permis de décrire la dynamique de l’évolution du processus de professionnalisation de la pratique SF au Liban, d'identifier les facteurs contextuels ayant contribué à son évolution et à ses revirements, et d'initier une réflexion sur le rôle d’un ordre professionnel dans l’établissement d’une profession de la santé. Les grands constats que l’ensemble de ce travail a permis de dégager ont conduit à conclure que l'évolution vers un rôle professionnel autonome et spécifique requiert la cohérence entre les paradigmes orientant les trois systèmes impliqués dans le développement de la profession concernée (socioculturel, éducationnel et disciplinaire). La lutte entre les paradigmes met le processus sous tension et implique des revirements dans son cheminement. Il est nécessaire de faire preuve d’un leadership professionnel stratégique pour encadrer les trois systèmes en interaction durant le processus et les orienter en faveur des finalités visées. Par ailleurs, l’analyse des facteurs contextuels influençant les trois systèmes est indispensable pour identifier les éléments requérant des interventions immédiates au niveau de la formation, des pratiques cliniques et de la société. Les résultats de cette recherche ont permis d’enrichir la compréhension du processus de professionnalisation en révélant les dynamiques qui le construisent et les enjeux liés à sa mise en œuvre. Leur prise en compte par les décideurs et les chercheurs s'avère utile pour le développement et l'implantation des interventions visant le renforcement du rôle des intervenants en santé, particulièrement les SF, dans des contextes similaires à l'étude.

 

Mots-clés : Profession de la santé, professionnalisation d'un métier de la santé, ordre professionnel, systèmes socioculturel, professionnel, éducationnel, sage-femme, Liban.