Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Quatre chercheuses décrochent une bourse salariale du Fonds de recherche du Québec

L’École de santé publique de l’UdeM annonce que quatre de ses chercheurs obtiennent une bourse salariale du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS).

Natalie Auger

Maryse Bouchard

Aude Motulsky (Crédit photo : CRCHUM)

Marie-Pierre Sylvestre

Les professeures Natalie Auger, Maryse Bouchard, Aude Motulsky et Marie-Pierre Sylvestre ont obtenu des bourses salariales de chercheurs juniors. Dix étudiants de l’École de santé publique ont aussi reçu des bourses de formation.

« En plus de démontrer que nos professeurs sont des chercheurs actifs dans leur domaine, cette bonne performance reflète l’excellence et la pertinence de la recherche menée à l’Université de Montréal et dans ses centres de recherche » estime Lise Gauvin, vice-doyenne à la recherche à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Nathalie AUGER,  professeure au Département de médecine sociale et préventive et chercheuse au Centre de recherche du CHUM, obtient une bourse Junior 2. La chercheuse s’intéresse au rôle de la pré-éclampsie et de l’environnement sur la santé des femmes et des nouveau-nés au Québec.

Maryse Bouchard, professeure au Département de santé environnementale et santé au travail,  chercheuse au Centre de recherche du CHU Ste-Justine à l’Institut de recherche en santé publique et chercheuse associée à l’Institut de recherche en santé publique de l’UdeM, a ainsi obtenu une bourse salariale Junior 2 pour trois années. Cette nouvelle bourse lui permettra de poursuivre ses recherches sur les expositions aux contaminants environnementaux pendant le début de la vie et le développement de l’enfant. Maryse Bouchard s’intéresse aux liens entre l’exposition à différents contaminants – polluants de l’air, pesticides, retardateurs de flammes, bisphénol-A – et le développement de problèmes touchant le système nerveux central et le métabolisme. Ses travaux permettront d’informer les autorités de santé publique pour améliorer la gestion des risques en lien avec la présence des contaminants chimiques dans l’environnement.

Aude Motulsky, professeure au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé  et chercheuse au Centre de recherche du CHUM, reçoit une bourse salariale chercheur-boursier Junior 1 sur trois ans pour optimiser l'usage des médicaments au moyen de l'informatisation.

Marie-Pierre Sylvestre, professeure au Département de médecine sociale et préventive et chercheuse au Centre de recherche du CHUM, reçoit une bourse salariale chercheur-boursier Junior 1 pour quatre années ainsi qu’une subvention d'établissement de jeunes chercheurs Junior 1 pour trois ans. Son programme de recherche compte proposer des méthodes statistiques flexibles pour estimer les contributions de la génétique et des habitudes de vie dans le développement des maladies cardiométaboliques, comme le diabète et l’hypertension.

Les nouvelles méthodes proposées par la chercheuse permettront d’exploiter pleinement des données complexes que peinent à traiter les méthodes statistiques traditionnelles. Ces analyses permettront d’améliorer notre compréhension des maladies cardiométaboliques, de mieux détecter les personnes à risque et d’accélérer le progrès de la médecine personnalisée.

Liste des récipiendaires de l’ESPUM :

Formation de doctorat :
Claudio DEL GRANDE
Titre du projet : Engagement des patients dans la recherche organisationnelle en santé : Représentativité des préférences quant à la gestion des troubles cardiovasculaires en première ligne.
Directeur de recherche : Janusz Kaczorowski

Marie-Pier LAROSE
Titre du projet : Études des associations entre le stress et le développement psychosocial de l'enfance à l'adolescence.
Directrice de recherche : Sylvana Côté

Fiston Ikwa Ndol MBUTIWI
Titre du projet : Randomisation mendélienne : éviter les périls en vérifiant ses hypothèses : propositions méthodologiques et application à l'estimation de l'effet causal de l'obésité sur la pression artérielle chez les adolescents.

Formation de maitrise :
Pamela Rubi MONDRAGON CARRANZA
Titre du projet : Morbidité évitable résultant d’un délai entre la première visite à l’urgence et la référence à un Centre d’éducation sur l’asthme et/ou un Centre d'asthme spécialisé chez les enfants asthmatiques.
Directrice de recherche : Francine Ducharme

Ariane QUINTAL
Titre du projet : Investigation des enjeux psychosociaux et éthiques associés avec l'utilisation du pancréas artificiel par des patients atteints du diabète de type 1.
Directeur de recherche : Eric Racine

Formation postdoctorale (citoyens canadiens ou résidents permanents)
Mélisa AUDET
Titre du projet : Urbanisme participatif en milieu défavorisé : Mieux comprendre la participation citoyenne et sa contribution dans l’espace intersectoriel.

Jean-Christophe BÉLISLE-PIPON
Titre du projet : Valeurs, repères éthiques et régulation des communications directes aux consommateurs des médicaments : Vers un consensus entre décideurs privés et décideurs politiques.

Élyse CARON-BEAUDOIN
Titre du projet : Association entre la proximité et densité des puits d'exploitation du gaz naturel par fracturation hydraulique et la santé des nouveaux nés dans le nord-est de la Colombie-Britannique.

Isabelle DORÉ
Titre du projet : Seul ou en groupe : interventions en activité physique pour optimiser la santé mentale

Charles DUPRAS
Titre du projet : Perspectives d'experts sur les implications éthiques, légales et sociales de la recherche en épigénétique: Une étude Delphi en trois rondes pour identifier les opinions consensuels et guider les lois et politiques canadiennes en matière de santé et protection des personnes vulnérables.