Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Women are burned out at work and at home

Sheryl Sandberg on the “double-double shift” women are working during the coronavirus.

Cet article récent de Vox présente les résultats d’une étude américaine récente qui indiquent que les femmes portent un plus lourd fardeau de travail que les hommes pendant la pandémie. En effet, les femmes représentent une part disproportionnée de la main-d'œuvre essentielle et elles ont également été particulièrement touchées par les pertes d'emploi. Pour les femmes qui travaillent à la maison et qui essaient de garder leur emploi tout en assumant les responsabilités quotidiennes de la famille et des tâches ménagères, la situation est inégalement difficile. Les femmes assument une charge plus lourde du ménage que les hommes, et elles connaissent également des niveaux de stress et d'épuisement plus élevés. L’article reflète les constats dans plusieurs domaines de travail, incluant pour les femmes dans le milieu académique (et ici).

Lire l'article