Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Les admissions pour le diplôme d'études professionnelles approfondies (DEPA) sont suspendues pour le moment. Aucune admission ne sera possible en 2021-2022.

Le diplôme d'études professionnelles approfondies en santé publique (DEPA) est un programme professionnel court de 3e cycle (30 crédits) offrant une formation intensive et avancée aux cliniciens, gestionnaires et analystes qui désirent développer leur leadership en santé publique.

Ce programme permet, selon les options, de raffiner ses capacités d’analyse et de gestion des systèmes de santé, de maîtriser les méthodes épidémiologiques, d’acquérir des compétences avancées en analyse du risque toxicologique ou encore d’ intervenir de façon articulée dans le domaine de la santé mondiale. Le DEPA est basé sur les compétences proposées par le CEPH pour les programmes professionnels de 3e cycle en santé publique. Il constitue ainsi la première étape d’un futur Doctorat professionnel en santé publique (DrPH). De plus, il intègre le modèle de leadership LEADS permettant ainsi aux étudiants de se préparer à la certification du Collège Canadien des Leaders en Santé (CCLS)

À qui s'adresse ce programme ?

Ce programme de 3e cycle s’adresse aux professionnels de la santé publique et aux gestionnaires du système de santé et de services sociaux qui souhaitent développer leur leadership et faire progresser leur carrière tant au niveau local qu’international.

CRÉDITS : 30 crédits

Directeur du programme : Lambert Farand, professeur agrégé au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé

Objectifs du programme :

À la fin de ce programme, l'étudiant maîtrisera un ensemble d'outils méthodologiques associés à la santé publique et les appliquera à des problématiques spécifiques au domaine de spécialisation choisi.

Il sera apte à exercer son leadership dans le cadre d'activités multidisciplinaires et multisectorielles et à procéder efficacement au transfert des connaissances. Sa pratique professionnelle sera fondée sur l'utilisation des données probantes, sur de solides principes éthiques et sur une ouverture à la diversité sous toutes ses formes.

Option Analyse et management des systèmes de santé

À la fin de ce programme, le candidat :

  • comprendra la dynamique des systèmes de santé et des systèmes de soins selon une perspective pluridisciplinaire et intersectorielle
  • comprendra et appliquera des approches managériales, économiques, épidémiologiques et statistiques pour analyser et intervenir dans les systèmes et organisations de santé
  • pourra analyser et critiquer les politiques et interventions dans les systèmes et organisations de santé en se fondant sur les données probantes
  • utilisera les méthodes de recherche, d'évaluation, de planification et de gestion appropriées pour développer, mettre en oeuvre et évaluer des politiques et interventions dans les systèmes et organisations de santé

Option Épidémiologie

L'étudiant maîtrisera les concepts et méthodes épidémiologiques et les appliquera à des problématiques complexes en santé. Plus spécifiquement, il sera capable de :

  • appliquer les concepts et méthodes épidémiologiques à une problématique de santé publique visant l'amélioration de la santé des populations
  • procéder à l'analyse critique d'études épidémiologiques sur un sujet spécifique en faisant ressortir les forces et les faiblesses des devis et en procédant à l'interprétation judicieuse des résultats de recherche
  • s'impliquer dans la conception et la conduite d'études épidémiologiques et dans l'analyse des résultats de ces études
  • participer à la production de connaissances et de savoirs éprouvés (evidence-based) utiles notamment à l'intervention en santé publique

Option Analyse du risque et toxicologie

L'étudiant maîtrisera les concepts et les principales méthodes actuellement utilisées en analyse du risque toxicologique. Plus spécifiquement, le candidat sera capable : :

  • d'utiliser des outils de pointe (p. ex. modélisation pharmacocinétique, surveillance biologique) afin d'évaluer l'exposition à des contaminants qui se retrouvent dans l'air intérieur, l'air extérieur, l'eau potable, les aliments, les sols ainsi que le milieu du travail;
  • d'évaluer les données d'études toxicologiques (in vitro, in vivo, in silico) afin de développer des normes (p. ex. dose journalière admissible, concentration maximale acceptable dans l'eau potable) pour l'exposition à des contaminants de l'environnement;
  • de caractériser le risque lié à une exposition aux contaminants de l'environnement en s'appuyant sur les relations dose-réponse et les données d'exposition, tout en tenant compte de la variabilité interindividuelle en termes d'exposition et de sensibilité.

Option Santé mondiale

L'étudiant maîtrisera les compétences essentielles à une bonne pratique professionnelle en santé mondiale, soit en développement ou en gestion des programmes, soit en participation dans la recherche, compétences caractérisées par :

  • une démarche multidisciplinaire adaptée à la complexité des enjeux et des contextes
  • l'alignement des programmes, des interventions et de la recherche sur les besoins des pays et des populations concernées
  • la mise en oeuvre de partenariats équitables avec des institutions du Sud
  • le respect des spécificités culturelles et la protection des populations vulnérables
  • le renforcement des capacités dans les pays partenaires
  • la proximité des chercheurs avec les acteurs du développement pour l'intégration des connaissances dans les pratiques.

Témoignages d'étudiants et diplômés au DEPA en santé publique