Passer au contenu

/ École de santé publique

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Le programme de mineure en santé publique et mondialisation est le premier programme de premier cycle offert par l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Cette mineure interdisciplinaire de 30 crédits permet aux étudiants de découvrir les enjeux de santé au niveau mondial, les différents champs de la santé publique et comment il est possible de promouvoir, protéger et améliorer la santé de la population à partir de l’étude de ces disciplines.

Elle comporte cinq cours obligatoires (15 crédits) :

1. Santé publique contemporaine,

2. Enjeux mondiaux de santé,

3. Politiques et systèmes de santé,

4. Éthique et responsabilité sociale en santé

5. Épidémiologie et raisonnement scientifique. 

Et cinq cours à options (15 crédits) à choisir parmi un vaste éventail de cours de différentes facultés. Pour faciliter le choix de ces cours, ils ont été regroupés en 4 grands thèmes : environnement et développement durable, mondialisation et développement, population et santé et éthique, droit et politique.

Forces du programme:

  L’École de santé publique de l’Université de Montréal (l’ESPUM) est la seule École de santé publique francophone au monde et la seconde école au Canada à être accréditée par le Council on Education for Public Health (CEPH). L’agrément par le CEPH garantit aux étudiants de voir leur formation et leurs compétences reconnues dans les universités et milieux professionnels partout dans le monde.

  Tous les domaines de la santé publique sont couverts par l’ESPUM (santé environnementale et santé au travail, politiques, organisation et gestion des services de santé, épidémiologie, promotion de la santé, santé mondiale, biostatistiques, éthique) et ils se retrouvent dans le programme de mineure «Santé publique et mondialisation».

  Un programme flexible qui repose sur la richesse de l’offre de cours des autres facultés et qui permet d’enrichir la formation en santé publique dans plusieurs domaines : environnement et développement durable, mondialisation et développement, population et santé, éthique, droit et politique. 

Objectifs du programme

Au terme de sa formation, le participant sera en mesure de :

  Comprendre et analyser les enjeux de santé et des systèmes de santé selon une perspective mondiale avec une approche pluridisciplinaire (histoire des systèmes de santé et de la santé publique, santé planétaire, fardeau de la maladie, fonctions et actions de santé publique, politiques et modèles d'organisation des systèmes de santé, inégalités sociales de santé, droits humains, éthique et santé, actions intersectorielles, ODD).

  Connaître les modèles explicatifs des problèmes de santé et être capable d'y associer une démarche scientifique rigoureuse pour leur analyse (raisonnement scientifique, causalité, interventions basées sur des évidences, déterminants de la santé,).

  Comprendre les effets de la mondialisation sur la santé et les systèmes de santé nationaux et locaux (enjeux climatiques, politiques, économiques, démographiques et santé).

  Démontrer la capacité d'intégrer une approche éthique et critique dans l'analyse d'un problème de santé et d'inclure ces acquis dans la perspective d'un citoyen engagé, conscient des enjeux éthiques posés par les interventions de santé publique et de santé mondiale.