Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Séminaire en surveillance épidémiologique

Analyse des réseaux sociaux pour l'investigation d'éclosions d'étiologie infectieuse

Thème : Analyse des réseaux sociaux pour l'investigation d'éclosions d'étiologie infectieuse, présenté par Julio C. Soto et Mireille Barakat - Unité Surveillance, prévention et contrôle des maladies infectieuses, Institut national de santé publique du Québec.

 

Jeudi 21 novembre de 12h à 13h

Local 546 - Pavillon 7077 avenue du Parc

Le séminaire sera également accessible en webdiffusion sur notre page Facebook

 

Résumé : Le séminaire a pour objectif de présenter les notions de base de l’analyse de réseaux sociaux (ARS) et de situer cette approche dans le domaine de l’épidémiologie de terrain. L’utilité de l’ARS pour investiguer une éclosion d’étiologie infectieuse sera illustrée à l’aide d’exemples concrets et finalement les limites et les défis de l’ARS en épidémiologie et contrôle des maladies infectieuses seront abordés.

Présentation des conférenciers : 

 

Le Dr Julio C. Soto est diplômé en médecine (M.D.), en microbiologie (M.Sc.) et en santé communautaire (Ph.D.). Il est professeur titulaire de clinique au département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ESPUM), médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et chercheur clinicien au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Parmi les thèmes d’expertise du Dr Soto figurent la prévention et le contrôle des infections et la formation en épidémiologie appliquée aux maladies infectieuses. Il compte plus de 200 publications scientifiques et abrégés de congrès.

 

Mireille Barakat détient un baccalauréat en microbiologie et immunologie de l’Université de McGill et un diplôme de maîtrise en santé publique de l’Université de Montréal. Depuis mai 2008, Mme Barakat travaille à l’INSPQ comme conseillère scientifique. Elle a été impliquée dans plusieurs dossiers de formation, incluant les infections nosocomiales et le microprogramme en santé publique. Depuis août 2009, Mireille est coordonnatrice du Programme de formation du Groupe d'épidémiologie de terrain (GEPITER) de l’INSPQ et du Microprogramme Épidémiologie et contrôle des infections de l’Université de Montréal. Elle est aussi animatrice de la toute première Communauté de pratique en épidémiologie de terrain (CP-EPITER). Mireille est également professeure adjointe de clinique à l'École de santé publique de l’Université de Montréal dans le département de médecine sociale et préventive.

 

Cliquez ici pour vous inscrire