Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Évaluation de l’exposition professionnelle

BROCHU, Pierre

Professeur adjoint de clinique

  • Analyse et gestion du risque de travailleurs exposés à des xénobiotiques en milieu de travail et de la population aux polluants environnementaux.
  • Études toxicologiques chez des sujets à risque d'être plus affectés par des xénobiotiques lors de conditions d'exposition identiques (par exemple, dépendant du polluant choisi: chez des enfants, des femmes durant leur grossesse ou l'allaitement, ou des sujets obèses).
  • Détermination de paramètres respiratoires et cardiovasculaires chez l'humain pour utilisation en analyse et gestion du risque. Ces données sont déterminées chez des sujets vaquant librement à leur occupation pendant 7 à 21 jours, selon leurs taux d'élimination de doses ingérées de traceurs (c.-à-d.: deutérium, 2H et oxygène-lourd, 18O) dans leurs fluides biologiques (sang, ou urine, ou salive).
  • Estimation de l'exposition aux polluants de l'air et aux contaminants multimédia chez l'humain.
  • Calculs de seuils sécuritaires d'exposition chez l'humain pour des xénobiotiques spécifiques.
Lire plus...

Profil complet

Debia, Maximilien

DEBIA, Maximilien

Professeur adjoint, Professeur agrégé

  • Évaluation des expositions professionnelles aux contaminants physiques, chimiques et biologiques
  • Substitution des substances toxiques
  • Exposition aux nanoparticules et particules ultrafines
  • Modélisation mathématique des concentrations de contaminants en milieu de travail
  • Surveillance biologique

Thèmes : Hygiène du travail, santé et sécurité, évaluation des expositions professionnelles

Lire plus...

Profil complet

DION, Chantal

Professeure adjointe de clinique

Mon champ de recherche se situe dans l’étude de l’exposition professionnelle des travailleurs à des contaminants chimiques, inorganiques ou minéraux. L’objectif principal de mes recherches est la prévention des maladies pulmonaires professionnelles. Plus spécifiquement, mes recherches portent sur la caractérisation et le dosage des poussières dans différents milieux de travail, sur la décontamination des lieux de travail (par exemple, dans les milieux où il y a présence de béryllium), sur la surveillance environnementale de l’exposition à des agents fibrogènes (amiante ou autres particules minérales allongées), aux nanoparticules, à la silice cristalline et au béryllium.

Lire plus...

Profil complet

GÉRIN, Michel

Professeur associé

Thèmes

  • Évaluation de l’exposition professionnelle aux agents chimiques
  • Substitution des substances dangereuses en milieu de travail

Dans le cadre des études épidémiologiques des outils doivent être développés pour évaluer l’exposition des travailleurs à partir de données obtenues par questionnaire ou entrevue. Notre équipe a développé des méthodes « par expertise » et par matrice emploi-exposition, et les applique à des études portant sur le cancer et l’asthme. Nous travaillons aussi à l’élaboration et à l’exploitation de Banques de Données d’Exposition Professionnelle, colligeant les données existantes sur les niveaux d’exposition et leurs déterminants. La substitution consiste à éliminer l’utilisation d’une substance dangereuse en la remplaçant par une autre moins dangereuse ou par un procédé différent. Notre équipe se penche sur les solvants et produit des outils d’information (monographies, Internet) pour les hygiénistes. Nous élaborons des méthodes facilitant le choix entre produits en tenant compte de la santé, la sécurité et l’environnement.

Lire plus...

Profil complet

Ho, Ying Tung Vikki

HO, Ying Tung Vikki

Professeure sous octroi adjointe

Mes domaines de recherche portent sur le rôle des facteurs environnementaux dans l’étiologie du cancer et le pronostic du cancer. Plus précisément, j’étudie les expositions environnementales coutumières qui peuvent être modifiées afin de prévenir l’apparition du cancer.  Pour ce, mes sources d’informations sont les diètes alimentaires (amines aromatiques hétérocycliques (AHA), et hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)), les habitudes de vie et les occupations professionnelles (pesticides, gaz d’échappement des moteurs à essence et talc). Conjointement, ma recherche examine le rôle possible des habitudes de vie et facteurs comportementaux, comme l’activité physique et l’exposition à la vitamine D, dans la prévention du cancer et l’amélioration du pronostic des patients après un diagnostic de cancer. Mes champs d’intérêt du cancer comprennent le côlon, les poumons, les ovaires et le cerveau. Mon programme de recherche, organisé en trois thèmes et objectifs, leurs sont tous reliés:

Thème 1: Identification et caractérisation des habitudes de vie et facteurs environnementaux modifiables dans l’étiologie du cancer 

Objectif : Étudier le rôle des habitudes de vie et facteurs environnementaux sur le risque de développer un cancer, dans le but ultime d’informer sur des stratégies futures de prévention du cancer

Thème 2: Emploie d’une approche épidémiologique moléculaire pour étudier la relation entre les habitudes de vie et facteurs environnementaux, et de l’étiologie du cancer 

Objectif : Compléter le thème #1, tout en informant sur les mécanismes sous-jacents de la cancérogenèse grâce à l’utilisation de biomarqueurs d’exposition et d’indicateurs de résultats intermédiaires. De plus, identifier les sous-populations génétiquement susceptibles en examinant les interactions gène-environnement

Thème 3 : Examen du rôle des habitudes de vie et facteurs environnementaux modifiables en rapport au pronostic du cancer

Objectif : Apporter des connaissances sur le rôle des facteurs modifiables dans le pronostic du cancer, afin d’ultimement, permettre aux patients atteints du cancer de prendre en charge leur santé et d’améliorer leur pronostic par le maintien ou l’adoption d’habitudes de vie saines

En plus de ces domaines de recherche, je procède également à l’évaluation de la qualité des diètes parmi les participants de la cohorte CARTaGENE, ainsi qu’à la détermination des prédicteurs de niveaux de vitamine D sérique pour des femmes en santé à Montréal. Ces deux projets contribuent à mon intérêt pour le développement et l’application d’outils méthodologiques afin d’améliorer les évaluations d’expositions dans les études épidémiologiques.

Lire plus...

Profil complet

LAVOUÉ, Jérôme

Professeur agrégé

L’intérêt principal de recherche de Jérôme Lavoué se situe dans le domaine de l’évaluation des expositions professionnelles pour l’épidémiologie et l’hygiène du travail. Jérôme Lavoué travaille actuellement sur le développement d’une matrice emploi-exposition aux substances chimiques basée sur les évaluations d’experts réalisées durant plusieurs études cas-témoins de populations successives effectuées dans la région de Montréal. Il est également impliqué dans la création d’une banque de données rétrospective de mesure de l’exposition professionnelle aux substances chimiques dans la province de Québec à partir des mesures effectuées par les équipes de santé du gouvernement provincial depuis les années 80. L’utilisation des modèles statistiques empiriques pour l’identification des déterminants de l’exposition professionnelle fait également partie de ses intérêts de recherche. Un autre projet en cours vise à fournir aux hygiénistes du travail un outil d’identification de risque potentiel provenant de l’exposition à des substances toxiques par la voie cutanée. Finalement, Jérôme Lavoué s’intéresse au design et à l’évaluation des performances des stratégies de mesure de l’exposition en milieu de travail.

Publications choisies

  1. Friesen, M.C., Lavoué, J., Teschke, K., Van Tongeren, M. (2015). Chapter 7 : Occupational exposure assessment in industry- and population-based epidemiologic studies. In Nieuwenhuijsen, M. Exposure Assessment in Occupational and Environmental Epidemiology 2nd edition. Oxford University Press.
  2. Lavoué, J.; Deadman, J.E. (2004) Enquête approfondie en hygiène du travail: Stratégies d'évaluation de l'exposition et d'interprétation des données. In: Manuel d'hygiène du travail - du diagnostic à la maîtrise des facteurs de risque, pp. 391-437. B. Roberge; J.E. Deadman; M. Legris; L. Menard; M. Baril, Eds. Modulo-Griffon, Mont-Royal (QC)
  3. Lavoué, J., Burstyn, I., Friesen, M. (2012) Workplace Measurements by the US Occupational Safety and Health Administration since 1979: Descriptive Analysis and Potential Uses for Exposure Assessment Annals of occupational hygiene 57(1):77-97.
  4. Lavoué, J., Pintos, J., Van Tongeren, M., Kincl, L., Ridchardson, L., Kauppinen, T., Cardis, E., Siemiatycki, J. (2012). Comparison of exposure estimates in the Finnish job exposure matrix FINJEM with expert-based assessments performed in Montreal. Occupational and environmental medicine 69(7):465-71
  5. Ogden, T., Lavoué, J. (2012). Testing compliance with occupational exposure limits: Development of the British-Dutch guidance. Journal of occupational and environmental hygiene 9(4):D63-70
  6. Lavoué, J., Droz, P-O (2009) Multimodel inference and multimodel averaging in empirical modeling of occupational exposure levels. Annals of Occupational Hygiene 53(2):173-180
  7. Sauvé, JF., Beaudry, C., Bégin, D., Dion, C., Gérin, M., Lavoué, J.  (2013) Silica exposure during construction activities: statistical modeling of task-based measurements from the literature. Annals of occupational hygiene 57(4)432-443
Lire plus...

Profil complet

Siemiatycki, Jack

SIEMIATYCKI, Jack

Professeur titulaire

Epidémiologie des maladies chroniques; facteurs environnementaux et risques de cancer; étiologie du cancer du poumon; santé au travail; méthodologie épidémiologique; tabac et cancer; téléphones cellulaires et risques de cancer du cerveau

Lire plus...

Profil complet

Verner, Marc-André

VERNER, Marc-André

Professeur adjoint

Les enfants sont exposés à plusieurs contaminants de l’environnement (les BPC, les insecticides, le bisphénol A, etc) qui se retrouvent dans la poussière, dans la nourriture, dans l’eau et même dans le lait maternel. Certains de ces contaminants sont susceptibles de perturber le développement normal de l’enfant, incluant le développement du cerveau et du système immunitaire de l’enfant, ce qui peut entraîner des effets néfastes à long terme. Il est donc primordial d’estimer l’exposition des enfants aux différents contaminants, d’identifier leurs effets et de déterminer les façons dont les enfants sont exposés afin d’établir des stratégies pour réduire les expositions en bas âge. Le programme de recherche de Marc André Verner, qui  recoupe les domaines de la toxicologie et de l’épidémiologie environnementale, vise à élaborer des modèles mathématiques pour estimer l’exposition des enfants à plusieurs contaminants et de les mettre à contribution pour évaluer le risque lié aux expositions en bas âge.

Lire plus...

Profil complet