Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Exigences linguistiques en français

Étudiants francophones admis

  • les étudiants ayant des difficultés en français pourraient avoir à passer le TFLM (Test de français Laval Montréal) au CCÉ (Centre de communication écrite), le test est gratuit;
  • le TFLM permet de vérifier les connaissances sur la norme du français écrit (grammaire, syntaxe et ponctuation);
  • selon le résultat du TFLM, les étudiants devront suivre les cours recommandés par le CCÉ (cours obligatoires);
  • un suivi sera assuré par la direction des programmes de l’ESPUM 

Étudiants non francophones admis

  • tous les étudiants admis doivent passer le TFI (Test de français international); le test permet à l’étudiant non francophone de vérifier quel est son niveau de connaissance de la langue française ;

  • le TFI mesure directement la compréhension orale et écrite du français et indirectement l’expression orale et écrite du français. Il est administré partout dans le monde par l’ETS (Educational Training Service). Son coût s’élève à environ $100;

  • dans la plupart des programmes de l’ESPUM, l’admission n’est pas conditionnelle à la réussite du TFI. Cependant le score minimal requis pour s’engager dans les programmes de l’École est de 605/990 (niveau intermédiaire) ;

  • dans les programmes où l’admission est conditionnelle à la réussite du TFI, un score plus élevé peut être exigé. L’information sera obtenue auprès du directeur du programme concerné.  Lorsque l’admission est conditionnelle à la réussite du TFI, le test est géré par la FESP (Faculté des études supérieures et postdoctorales) et le CCÉ (Centre de communication écrite);

  • dans tous les cas, le résultat du TFI est acheminé au directeur du programme dans lequel l’étudiant est admis;

  • chaque étudiant reçoit une rétroaction selon le résultat du test. Des certains cas, des modalités de mise à niveau du français (cours, ateliers, tutorat) seront recommandées.

Étudiants non francophones admis qui rédigeront en français

  • en plus du TFI, les étudiants doivent passer un test de rédaction au CCÉ (Centre de communication écrite) de l’Université de Montréal, le test est gratuit;
  • le CCÉ convoque les étudiants au test de rédaction;
  • le test de rédaction mesure directement le niveau d’expression écrite du français;
  • selon le résultat du test de rédaction, certains étudiants devront suivre des cours pour améliorer leurs habiletés de rédaction en français, comme recommandé par le CCÉ;
  • la TGDE du programme en assure le suivi.

Exigences linguistiques en anglais

Compréhension écrite de l’anglais

En santé publique, bon nombre de lectures sont en anglais. Pour accroître leurs chances de réussite, les candidats doivent s’assurer qu’ils possèdent un niveau intermédiaire-avancé de compréhension écrite de l’anglais. L’ESPUM leur recommande donc de passer un test autodiagnostique :

  • pour tous les candidats à l’admission
    Le  TOEFL IBT est suggéré. Le test mesure les quatre habiletés : compréhension orale et écrite, et expression orale et écrite. Le seuil attendu est de 86-99. Tout comme le TFI, le TOEFL IBT est administré partout dans le monde par l’ETS (Educational Training Service). Son coût varie entre$170 et $250 selon les pays;

  • pour les étudiants admis
    S’ils n’ont pas passé le TOEFL IBT, le TOEFL ITP leur sera suggéré. Ce test mesure trois habiletés : compréhension orale et écrite, et expression écrite. Il ne mesure pas l’expression orale. Le  seuil attendu est de 601-780.

Expression écrite de l’anglais

En accord avec le règlement pédagogique de la FESP,  les étudiants non anglophones admis peuvent obtenir l’autorisation de rédiger leurs travaux en anglais. Ils devront alors faire la démonstration qu’ils possèdent un niveau avancé d’écriture de l’anglais soit un score de 100-115 au TOEFL IBT ou de 781-959 au TOEFL ITP.