Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Définition d'un étudiant francophone

 Un étudiant est réputé francophone, aux fins de l’admission, s’il satisfait à une des exigences ci-dessous :

  • Diplôme d’études collégiales (D.E.C.) obtenu après 1997 dans un établissement francophone.
  • Réussite de l’Épreuve uniforme de français, langue d’enseignement et littérature, des cégeps du Québec.
  • Diplôme d’études secondaires entièrement en français, sans accueil ni francisation.
  • Réussite avec au moins 60 % d’un test linguistique institutionnel, effectué il y a deux ans au plus, d’une autre université francophone ou d’un organisme d’évaluation reconnu ayant des exigences de connaissance générale du français équivalentes à celles de HEC Montréal, notamment :

    • Test de français de l’UQAM
    • TFLM (Université de Montréal et Université Laval)
    • Test de français d’admission de la FEP (Université de Montréal
    • Test de maitrise du français (École Polytechnique de Montréal)
    • TECFÉE (CÉFRANC)
    • Test de français écrit SEL (TÉLUQ)

  • Trois années (90 crédits) de cours au niveau universitaire entièrement en français dans une université francophone (stages, travaux dirigés et mémoires exclus).
  • Certificat de maitrise du français langue seconde délivré par une institution d’enseignement reconnue (30 crédits).

Cette définition est tirée du Registrariat d'HEC Montréal. Règlement relatif aux exigences linguistiques à HEC Montréal (version amendée, mai 2015). 2015, page 7.