Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Prix Jules Brodeur

Le prix de la recherche Jules-Brodeur vise donc à récompenser un(e) étudiant(e) aux cycles supérieurs qui s’est particulièrement distingué par la qualité de sa recherche et par sa participation à la vie départementale. Ce prix est attribué à partir du Fonds Jules-Brodeur.

 

Jules Brodeur 

Le Dr Jules Brodeur obtient de l’Université de Montréal un diplôme de docteur en médecine en 1961, une maîtrise en pharmacologie l’année suivante puis un doctorat en pharmacologie de l’Université de Chicago en 1964. Il s’intéresse très tôt à la recherche fondamentale en toxicologie après son recrutement par le Département de pharmacologie de l’Université de Montréal en 1964. Sa valeur comme chercheur et administrateur étant vite reconnue, il est nommé directeur du Département d’hygiène des milieux en 1976, qu’il transformera en Département de médecine du travail et hygiène du milieu (maintenant Département de santé environnementale et santé au travail) pour mieux refléter les besoins de la société québécoise de l’époque. Il demeure directeur de ce département jusqu’en 1988.

Comme membre du premier groupe de recherche canadien en toxicologie reconnu par le Conseil de la recherche médicale du Canada, ses travaux de recherche en toxicologie sont subventionnés par cet organisme pendant plus de 25 ans. De 1982 à 1990, le Dr Brodeur est directeur de l’équipe associée de recherche en toxicologie industrielle de l’Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec. Il est le premier lauréat du Prix de la recherche en santé et en sécurité du travail accordé par cet organisme en 1990. Le prix Léon-Lortie lui avait été accordé par la Société Saint-Jean-Baptiste l’année précédente. En 1996, il reçoit le Prix du mérite de la Société de toxicologie du Canada et, enfin, en 1999, la Society of Toxicology (É.-U.) lui décerne le Education Award. Innovateur dans plusieurs domaines, il est notamment à l’origine de la création du Diplôme d’études supérieures spécialisées en toxicologie de l’Université de Montréal et responsable de ce programme de 1982 à 1996. Diplômé de l’American Board of Toxicology, il préside la Société de toxicologie du Canada de 1987 à 1989. Sous sa présidence, la Société voit le nombre de ses membres étudiants grimper de façon importante, reflétant l’importance qu’il accorde à la place des étudiants dans la discipline.

Auteur de plus d’une centaine d’articles et de près de 150 communications scientifiques, le Dr Brodeur a toujours estimé que les nouvelles connaissances acquises en recherche doivent conduire à l’amélioration du sort de la collectivité. Il est une source d’inspiration non seulement pour les dizaines d’étudiants de deuxième et de troisième cycles qu’il a dirigés, mais aussi pour les autres étudiants du département et pour ses collègues. Sa légendaire empathie et son immense respect pour les personnes en ont fait un modèle pour plusieurs.

C’est en reconnaissance d’une carrière scientifique prestigieuse, d’un humanisme exemplaire et d’un dévouement sans borne pour le rayonnement de la discipline de la toxicologie et, plus généralement, de la santé environnementale et de la santé au travail que le Département de santé environnementale et santé au travail a créé le prix Jules-Brodeur à l’intention de ses étudiants.

 

Dates et fréquence 

Le prix est décerné tous les deux ans, à l’occasion de la cérémonie de collation des grades de l'ESPUM.

 

Admissibilité 

Sont admissibles les étudiants inscrits actuellement à la maîtrise en santé environnementale et santé au travail ou au doctorat en santé publique, option Toxicologie de l’environnement ou ayant obtenu un de ces deux diplômes durant la période de deux ans précédant la date d’attribution du prix. Le diplôme est considéré comme obtenu à la date du rapport définitif d’acceptation du jury du mémoire ou de la thèse. La recherche effectuée doit avoir porté sur les aspects de la santé au travail ou de la santé environnementale liés aux contaminants.

 

Lauréats du prix Jules-Brodeur 

  • Axelle Marchand (2016)
  • Marjory Moreau (2013)
  • Thomas Peyret (2011)
  • Maximilien Debia et Naïma El Majidi (2008)
  • Nolwenn Noisel (2005)
  • Jérôme Lavoué (2003)
  • Martin Béliveau (2001)
  • Sami Haddad (1998)
  • Michèle Bouchard (1996)