Passer au contenu

/ École de santé publique

Rechercher

Carrières

Hygiéniste du travail

Le diplômé en hygiène du travail peut travailler dans les secteurs privé ou public.

Plusieurs hygiénistes sont à l'emploi de très grandes entreprises et de firmes de consultants en hygiène du travail. Le secteur public québécois emploie des hygiénistes, notamment dans les Centres de santé et de services sociaux et les Directions de santé publique. Le secteur public fédéral embauche également des hygiénistes au sein de certains ministères comme Santé Canada et Ressources humaines et développement des compétences Canada.

Regardez travailler madame Perdita MacDonald, hygiéniste du travail à l'emploi du fabricant Bluescope Steel à Melbourne en Australie.

De nombreux exemples d'emplois disponibles sont présentés régulièrement sur la page Facebook M.Sc. hygiène du travail.

Spécialiste de la santé environnementale

Avec cette formation en santé environnementale, les diplômés peuvent trouver des emplois au sein des directions de santé publique. Ils peuvent également trouver des postes au ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et dans de nombreuses entreprises. Ces dernières cherchent souvent des professionnels qualifiés pour mettre en place des politiques environnementales et pour participer à la réduction de leur empreinte écologique. Par ailleurs, avec l'émergence du secteur des emplois verts, on assiste à une évolution tangible des emplois dans les métiers liés au traitement des déchets et des sols pollués, au recyclage des eaux et à la surveillance de la qualité de l'air. Enfin, la gestion des mesures d'urgence en cas de catastrophes naturelles ou technologiques constitue un secteur en demande pour des métiers de la sécurité civile ou de la santé publique.

Toxicologue

Le diplômé en toxicologie peut travailler dans les secteurs privé ou public.

Des toxicologues sont à l'emploi de très grandes entreprises et de firmes de consultants en environnement. Ils y contribuent souvent à l'analyse des risques toxicologiques associés à la présence de polluants dans divers milieux comme l'air ou les sols contaminés.

Le secteur public québécois emploie des toxicologues notamment dans les Directions de santé publique et à l'Institut national de santé publique du Québec. Les toxicologues y contribuent à l'étude de l'impact sur la santé publique de déversements accidentels de polluants chimiques dans l'environnement, de la pollution engendrée par la circulation automobile et ainsi de suite.

Le secteur public fédéral embauche également des toxicologues au sein de certains ministères et agences comme Santé Canada, l'Agence de santé publique du Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments.